Mise à jour – Février 2015

Cela fait bien longtemps que je n’écris pas dans ce journal. La dernière fois, c’était mai 2012.

Je suis en France depuis cette date, comme si j’explorais une autre terre. Je me sens étranger de bien des choses, bien que j’y appartienne aussi; je partage des souvenirs de ma jeunesse passée ici. Un double sentiment étrange de faire partie et d’être en dehors. J’ai réappris les choses de base, en commençant par les services publics, la santé, les droits et les obligations sociales, les contrats de travail… Ici, il faut une remise à jour constante sur les personnalités sociales et politiques. Au début, c’était presque comme un emploi à temps plein, beaucoup de choses à apprendre.

Depuis mai 2014, j’ai suivi une formation qualifiante, afin d’être certifié «Formateur professionnel d’adultes». Je viens d’obtenir mon titre. Disons que je travaille maintenant dans le domaine de la formation professionnelle, avec des gens qui ont besoin de réapprendre à lire et à écrire, à reconstruire leur image d’eux-mêmes, à utiliser des ordinateurs et Internet, trouver un emploi ou suivre une formation pour une nouvelle carrière… Voilà.

Nouvelle vie donc.

Ce que j’apprécie le plus quand je me lance dans une nouvelle expérience de vie, ce sont les nouveaux amis. J’ai rencontré dernièrement des gens exceptionnels avec qui j’ai partagé et continue à partager des moments fabuleux.

Donc, c’est officiel. Je suis engagé dans un nouveau parcours. Voyons où cela me conduira…

Publié dans A. Nouvelles, France | Commentaires fermés sur Mise à jour – Février 2015

Sandanzas, Buenos Aires – un hostel fantastique au coeur de San Telmo

Je comptais passer mes 10 jours à Buenos Aires avec des couchsurfers, mais lorsque j’ai découvert l’hostel Sandanzas (1351 Balcarce, San Telmo, Buenos Aires) j’ai réalisé que j’avais trouvé ma maison à Buenos Aires et j’ai annulé tous mes rendez-vous couchsurfing, sauf un.

L’hostel est situé au coeur de San Telmo et est facilement relié à tous les endroits qu’on désire visiter à Buenos Aires. Il est confortable, offre tout ce qu’un voyageur souhaite avoir, dispose d’une équipe d’administrateurs et d’employés absolument merveilleuse et c’est un endroit fantastique pour faire des amis pour la vie. Mon expérience a été tout simplement pleine de magie, de gentillesse et d’amour. J’ai fait plus d’amis pendant mon court séjour à Sandanzas que des mois de voyage. Merci à tous, je ne vous oublierai pas!

Consultez leur site web à :

Et faites-leur un gros bisou de ma part pendant votre prochaine visite.

Publié dans Argentine | Commentaires fermés sur Sandanzas, Buenos Aires – un hostel fantastique au coeur de San Telmo

Mes dernières semaines en France pour un bon bout de temps…

Fin Avril 2011. Près de 5 mois en France et je sens le besoin de partir qui s’intensifie. On ne compte plus les semaines mais les jours. Je ne suis plus ni ici ni là. Le contraste entre ces 6 derniers mois et mon retour à la ferme du Brésil va être énorme.  En fait, rien ne sera ni pareil, ni similaire. Environnement joyeux, chaleureux, avec beaucoup de rencontre, ambiance polyglotte fréquente, nourriture superbe et environnement naturel très plaisant.

Six mois enfermé entre mes quatre murs à l’angle de la rue principale du village, concentré toute la journée sur des lectures de programmation et d’agriculture écologique, puis dans la programmation web pendant des mois. Un monde à des années lumières de cette petite ferme brésilienne, O chalet do Suiço. Curieux cette touche européenne du nom.

Je suis de plus en plus là-bas et de moins en moins ici. C’est toujours étrange ce sentiment d’être déjà parti quelques semaines avant le vol.

Je suis à peine sorti de mon antre.  Sauf quelques soirées avec un ami de l’équipe d’ouvriers d’espaces verts avec laquelle j’ai travaillé pendant un an. Un jeune home de 28 ans qui a une histoire, une ligne de la vie bien intéressante. Un homme courageux et qui fera des miracles s’il retrouve sa détermination. Il vit dans un monde un peu plus underground, alcool et drogues dures en tout genre.  Ca fait quelques mois qu’il suit un traitement pour gérer la dépendance.  Il a l’air en meilleure forme qu’il y a un ou deux ans.

Avec lui et son ami d’enfance, nous sommes allés en ville voir quelques uns de leurs amis underground. Et puis on a diné et jasé. Une ambiance qui m’a semblé bien bruyante. De plus, mes deux compagnons sont assez particuliers ensemble. C’est hyperactif, ça bouge très vite dans différentes directions. Ces soirées étaient comme une préparation à ma sortie éminente de mon antre. Désintoxication à petite dose de ma co-dépendance à l’électronique ! J’avais besoin de me sortir de ma tête et je lui avais demandé si on pouvait se retrouver. Il s’est vraiment bien occupé de moi. Un bon copain.

Ce séjour en terre natale a été intense et difficile parfois à gérer dû au stress énorme de ma situation d’hébergement. Cela n’était que temporaire mais le spectacle environnant a fini par m’attaquer le système nerveux. Bien à l’opposé de ce que je recherche normalement. J’avais aussi ma mission à reprendre concernant la santé de ma mère, à moindre échelle car la situation est trop structurée pour y injecter une solution rapide et efficace. Mais quand même… La dernière tentative ! Tout cela sans manquer de dramatisme, bien entendu.

Je trouve le secteur peut hospitalier pour moi.  Le pays en soi est superbe. Mon dieu que la nature est belle partout ! Mais le poids que je ressens sur tout mon être dans le quotidien est lourd à supporter.  Je ressens qu’il y a beaucoup d’intellectualisme et une certaine déconnection avec la réalité et nos besoins quotidiens. Nos désirs profonds, nos rêves. Beaucoup de superficialité et de clichés.

Mais je sais aussi que ma perception n’est que la mienne, en réponse à mon expérience personnelle. Je ne doute pas qu’il y a un peu partout des gens fantastiques, heureux et ouverts aux énergumènes un peu excentriques. Il faudra que je revienne faire du Wwoofing en France dans quelques années !

Le désir de repartir me hante maintenant. Il est temps de préparer mon sac et de m’assurer que tout ce que je devais faire est fait !

Publié dans Contenu Général | Un commentaire

Nouvelle Année 2011

Salut :

C’est le 1er Janvier. Je suis en train d’écouter de la musique du Brésil, de la Bossa Nova en français. Je ne sais pas pas où je suis … ne sais pas si je suis … sur quelle planète et dans quel univers que je vis.

Certains disent que les Mayas prédisent un changement radical pour 2012. Donc, cela devrait être notre dernière année sur la terre comme nous la connaissons! Si oui, qu’il en soit ainsi.

En attendant, je continue à écouter de la Bossa Nova en français. Je suis confus …

Si c’est ma dernière année sur la Terre, je dis, faisons-en le meilleur de tout! Nous en avons tous marre de la politique, des engagements sociaux, des obligations et des engagements non respectés. Donc, laissons-les partir!

Si c’est notre dernière année sur la terre, que devons-nous faire?

Il est évident que nous devrions laisser tomber les projets à long terme, l’éducation traditionnelle des enfants, le cancer et tout ça!

Je dis … Je ne sais pas si c’est ma dernière année, mais je suis certain de quelque chose, je dois en faire le meilleur!

Donc, pour cette nouvelle année, je m’engage à faire ce que je veux pour le meilleur du genre humain. Et je vous invite à faire la même chose.

Oubliez la politique, les engagements et les devoirs sociaux. Faites ce que vous ressentez pour le bien de tous.

C’est tout.

Fabrice

Publié dans Contenu Général | Commentaires fermés sur Nouvelle Année 2011

Célébration de 30 ans sur la route … et toujours sur la route!

J’ai quitté la France en 1980 avec tant de bagages que je pouvais à peine marcher. Aujourd’hui, mon sac est bien plus léger et je ne suis pas dérangé par la limite de 20 kg que la plupart des compagnies aériennes imposent de nos jours. Je me suis débarrassé de tout ce qui n’était plus nécessaire. Mes biens rentrent dans 2 sacs de voyage. Je peux tout emballer et reprendre la route à tout moment en moins de 10 minutes.

Je ne suis jamais vraiment rentré en France. J’y suis revenu, mais en tant que visiteur, pour quelques courtes périodes de temps et je m’y suis toujours senti comme un étranger. Quand on me demande d’où je viens, ma seule réponse est toujours: « Ceci est la terre où je suis né. C’est la terre où je vis. Ma maison, c’est où je suis. »

Je me vois comme un rebelle. Je n’ai jamais ressenti le besoin de m’installer dans un endroit fixe pour toujours. En fait, je n’ai jamais pu. Tous les 5 ans, je ressens le besoin intense de partir, de changer de vie, de recommencer quelque chose de nouveau, ailleurs. Et c’est ce que j’ai fait et continue à faire. Pour moi, la vie sans voyage n’est pas la vie.

Je ne peux pas croire que ça fait déjà 30 ans!

Publié dans Contenu Général | Laisser un commentaire

Woofing super deluxe au Parana – Brésil

Je suis arrivé au Paraná il y a trois mois, directement de Foz de Iguaçu, dans un bus qui m’a amené directement à Rolândia. Je suis arrivé vers 23h00 avec près de quatre heures de retard à cause des agents de la douane qui ont arrêtés le bus pour l’inspection. Nous nous sommes retrouvés bloqués pendant près de trois heures. Beaucoup de gens vont à Ciudad del Este au Paraguay pour acheter toutes sortes de choses et les agents des douanes peuvent être très durs. Ils ont vérifié tous les sacs sauf le mien et ont pris beaucoup de choses, des ordinateurs, des gadgets électroniques et des vêtements. C’était tout à fait incroyable!

Continuer la lecture

Publié dans Amérique du sud, Brésil, Woofing | Laisser un commentaire

Interview sur une radio de Pilar, Paraguay

Voici un extrait d’une interview par un volontaire de Peace Corps sur un programme de radio de Pilar, Paraguay.

En espagnol seulement!

Publié dans Amérique du sud, Paraguay, Woofing | Laisser un commentaire

Entre le Paraguay et l’Argentine – Couch Surfing pendant un mois.

J’ai traversé le Paraguay de la Bolivie, à travers le Chaco, avec ses champs gigantesques et ses bovins. Plaines sans fin. Puis d’Asuncion, j’ai suivi la route 1 jusqu’à Villa Florida, puis j’ai continué vers le sud, ai tourné vers Pilar et suis entré en Argentine pour aller à Formosa pour un week-end. Je suis retourné à Pilar, me suis rendu à San Juan Bautista et à Encarnacion. J’ai traversé à nouveau pour l’Argentine pour passer un week-end à Posadas et suis retourné à Encarnacion. Enfin, j’ai pris la route 6 vers le nord et atteint Ciudad del Este. Je suis entré au Brésil à Fox de Iguaçu pour voir les chutes. J’avais pensé voir les chutes de l’Argentine aussi, mais le temps était très nuageux et je commençais à etre à cours d’argent comptant. Continuer la lecture

Publié dans Amérique du sud, Argentine, Bolivie, Brésil, Paraguay | Laisser un commentaire

Millionnaire dans une maison close, Zone Rouge d’Asunción. Juillet 2010.

La monnaie officielle au Paraguay est le guarani. Tu reçois plus de 6,000 Guarani pour un euro. Ainsi, avec 220 euros, tu as environ 1,5 million. Je me suis retrouvé millionnaire à Asunción! Mais ma fortune ne valait que le salaire minimum ! D’autre part, j’étais en effet un vrai millionnaire, du point de vue de la dame dans la rue qui vend des billets de loterie. Avec mon million et demi dans la poche, j’avais envie de vivre la vie d’un millionnaire! Continuer la lecture

Publié dans Amérique du sud, Contenu Général, Paraguay | Laisser un commentaire

De Santa Cruz, Bolivie à Asunción, Paraguay. Juillet 2010.

J’ai passé bien trop de temps à Santa Cruz. J’ai d’abord attendu quatre jours à mon retour de l’Argentine que le propriétaire de la ferme où j’avais l’intention de me rendre rentre de vacance. J’en ai profité pour mettre à jour mon blog et me promener dans le centre-ville. J’ai marché, marché et n’ai rien trouvé de remarquable. J’ai découvert un très bon restaurant végétarien à quelques rues de mon auberge, sur Ayacucho, quatre rues tout droit de la place principale. La nourriture était excellente et bon marché. Continuer la lecture

Publié dans Amérique du sud, Contenu Général, Paraguay | Laisser un commentaire