De Belém, Atlantique à Iquitos, au Pérou sur la rivière Amazone. Janvier – Février 2010.

Coût et durée.

J’ai commencé le voyage le Janvier 4th, 2010. Je me suis donné 6 semaines pour arriver à Iquitos. Je voulais prendre mon temps et me reposer ici et là. Je suis resté plus d’une semaine près de Santarem à Alter do Chao et deux semaines à Sao Domingo, près de Maguari, sur la rivière Tapajos (hautement recommandé!). Je suis resté 3 nuits à Manaus et une nuit à Tabatinga, frontière avec la Colombie et le Pérou. Mon visa de 3 mois arrivait à expiration et j’ai donc dû quitter le Brésil.

Avant de commencer le voyage, vous devez obtenir votre propre hamac. Vous pouvez en acheter un bien à Belém pour 25 à 45 réaux. Beaucoup de magasins au centre-ville de Belém les vendent. Il n’est pas nécessaire d’avoir une moustiquaire. Je n’ai pas été gêné du tout par les moustiques suceurs de sang. Obtenez également une couverture légère car  la nuit peut être très humide et on sent un peu le froid.

A cette époque, un euro était d’environ 2,5 reales et 3,90 soles.

Belém à Santarem:

140 reales. Peut être acheté pour 120 à 160 selon les vendeurs.  4 nuits sur le bateau. Repas non inclus. Les repas sont vendus à 5 ou 6 reales.

Le bateau était vraiment bondé. Hamacs sur les deux ponts les plus bas, tous les uns sur les autres. Très peu de place pour se déplacer. Le meilleur endroit c’est le bar à l’étage supérieur, mais il y a peu de place à l’ombre. Pas moyen d’y mettre son hamac non plus. Et il peut faire vraiment chaud très tôt. J’ai apporté beaucoup de fruits et de pain, mais la plupart des fruits ont été endommagé après 2 jours. Je suis aussi tombé malade de l’estomac  le dernier jour,  intoxication alimentaire ou des amibes.  Le seul étranger à bord à par moi, une Italienne, est également tombée malade,  mais bien plus grave que moi

Santarem n’est pas un endroit très agréable pour y séjourner. C’est bruyant, chaude et sale. Il est préférable de prendre immédiatement un bus, près du port, et pour 5 ou 6 reales, et aller à Alter do Chao. Mais le meilleur endroit est la réserve forestière de la rivière Tapajos. Il y a trois petites communautés là-bas, Sao Domingo, Maguari et la troisième dont  j’ai oublié le nom. Il y a un bus en partance de Santarem en milieu de journée tous les jours. À Sao Domingo, j’ai payé 15 réaux par nuit pour accrocher mon hamac sous un toit de palmes (nourriture non inclus). Je voyageais avec 2 amies et nous avons obtenu un guide pour 30 réaux par jour, plus 5 réaux chacun par jour pour une taxe locale afin de rester dans la réserve. Attention: les hôtes et les guides peuvent être un peu gourmands d’argent, après une semaine ou deux. Mais l’endroit est tout simplement merveilleux.

Santarem à Manaus:

80 reales à 100, 2 ou 3 nuits selon bateau et l’agence. Repas non inclus. Les repas sont disponibles pour 5 ou 6 réaux chacun. Le bateau était totalement bondé. Une jeune fille espagnole qui s’est jointe à moi pendant 10 jours à Alter do Chao et moi étions les seuls étrangers à bord. La nourriture était de nouveau un problème, mais nous avions apporté quelques fruits, du pain et un peu de légumes pour faire des salades et des sandwichs végétaliens.
Manaus est une ville fortement industrielle. Beaucoup de moustiques au coucher du soleil. On me dit qu’il y a beaucoup de paludisme. Un homme que nous avons rencontré sur le bateau nous a invités à rester chez lui pendant 3 jours. Il nous a laissé seuls le lendemain, et est retourné à Santarem. Superbe! La ville ne m’a pas inspiré. J’ai passé mon temps en compagnie de mon amie à jaser et à boire quelques bières.

Manaus à Tabatinga – frontière avec la Colombie et le Pérou

340 reales. Repas inclus. 5 à 6 nuits. Très chargé. Une fois de plus, le bateau étaient bien, mais beaucoup trop de gens. Hamacs sur les deux ponta, partout, les uns sur les autres. Si vous mangez de la viande, vous serez très bien avec la nourriture. Mais les végétariens et végétaliens comme moi sont en difficulté! J’ai mangé du riz et des spaghettis avec farinha (farine de manioc) à chaque repas … et rien d’autre.

Nous étions 8 ou 9 étrangers à bord. Il est recommandé de se faire des amis avec des gens du pays et dépenser quelques sous pour acheter quelques bières. 2,50 reales une bière en boite. Le voyage peut être long et ennuyeux ou plein de plaisirs en fonction de sa propre attitude. J’ai fait beaucoup d’amis et j’ai eu beaucoup de plaisirs. Musique sur le niveau supérieur  de 8 à 23 heures sur tous les bateaux. Tous la même musique toute la journée!

J’ai vu beaucoup d’oiseaux et des dauphins lors de ce voyage, mais j’ai aussi passé beaucoup de temps à observer la nature toute la journée.

Tabatinga – Iquitos

Bateau rapide: 50 dollars US ou 150 soles péruviens. 14 à 16 heures, la nourriture incluse. Il y a environ 25 passagers à bord. C’est comme un bus sur l’eau.
Bateau lent:  50 soles, 3 nuits. Le bateau est extrêmement vieux et laid. C’est un miracle qu’il flotte encore. Ils apportent de vaches d’Iquitos sur le pont inférieur et il y a une forte odeur de fumier. Les passagers restent sur les deux ponts supérieurs. La cuisine avait l’air simplement terrible. J’ai décidé de prendre le bateau rapide.

* * * * *

Le voyage est une aventure (voir ma petite réflexion sur ce blog). En tant que végétalien, c’est un cauchemar! Sur de longs trajets, il est impossible d’apporter des fruits. Ils s’abîment très vite. Pour un mangeur de viande, il ne devrait pas y avoir de problème si vous avez un estomac solide. Il fait très chaud sur les bateaux pendant la journée bien que la nuit peut être un peu fraiche. Les bateaux sont propres, sans se plaindre, mais pas très confortable. Nous ne parlons  pas ici de votre bateau de croisière, ni des ferries en France ou en Espagne. Il s’agit d’un cargo qui transporte 150 à 200 passagers sur les deux niveaux supérieurs. Vous pouvez louer une des cabines. Il y en a quelques-unes. Mais tous dorment dans des hamacs.

À Tabatinga, la situation est vraiment étrange. Pour acheter le billet pour le bateau rapide qui part de Santa Rosa, Pérou – de l’autre coté du fleuve Amazone, en face de Tabatinga – vous devez payer avec des dollars américains ou des soles péruviens, même si vous êtes encore au Brésil. Je n’avais que quelques réaux et euros. Vous pouvez changer de l’argent uniquement à Leticia, Colombie, qui est jointe à Tabatinga. Vous prenez un taxi, traverser la frontière sans s’arrêter ni s’en rendre compte et ensuite vous vous rendez à la rue principale et changer de l’argent dans la rue avec un homme assis derrière une petite table en bois sur la chaussée. Il  peut changer beaucoup d’argent qu’il garde dans une boîte en carton (US dollars, Reales brésiliens, pesos colombiens et soles péruviens). Vous êtes dans le pays sans visa d’entrée d’immigration échangeant de l’argent dans la rue en Colombie!

Je ne pouvais pas trouver quelqu’un qui acceptent de changer d’Euros. Quelques entreprises offraient le service, mais ils étaient tous fermés pour le déjeuner. Pour rendre les choses encore plus confuses, il y a une différence d’heure entre les 2 villes jumelées. J’ai dû retirer des pesos colombiens sur une machine ATM dans une banque colombienne et ensuite revenir à la rue principale pour les échanger contre des soles. La petite ville de Santa Rosa, Pérou, n’a pas de  banque, donc je n’avais pas d’autre choix! Avec mes sols péruviens, je suis retourné au Brésil, à quelques rues de là, pour aller acheter mon billet pour le bateau rapide, paiement en soles, car ils n’acceptent pas de reales! De là, je suis allé au bureau de l’immigration brésilienne pour obtenir mon tampon de sortie, et enfin retour au port pour obtenir un petit bateau pour 3 reales pour traverser le fleuve et débarquer à Santa Rosa, Pérou, une très petite ville sans électricité après le 10 pm. J’ai obtenu mon cachet d’entrée pour 90 jours au bureau d’immigration et une petite chambre à côté pour 15 soles. Le bateau partait à 4h00 du matin, une nuit peut être courte.

De Iquitos, vous pouvez obtenir 2 bateaux pour atteindre les terres du Pérou. Il faut 3 ou 5 nuits en fonction de votre destination et ça coûte environ 50 soles. Vous pouvez également obtenir un vol à l’aéroport local ou sur Internet pour 100 à 120 dollars US. J’ai pris l’avion pour Lima.

Iquitos est une belle ville, très propre et très chaude, comme une île entre deux rivières énormes. J’ai pris un voyage de 4 jours pour la jungle pour 40 euros incluant 3 repas par jour, une heure de taxi pour aller dans une petite ville, et une heure et demie de bateau. En tant que végétalien, la nourriture était acceptable, mais pas excellente. Les guides étaient très amicaux. J’ai vu beaucoup d’oiseaux, trois types de singes et de nombreux dauphins roses. La nature est absolument magnifique avec de nombreuses rivières et petits lacs. Une manière agréable de se reposer de la ville et de profitez de la planète.

Enfin, bien que la saison des pluies sur l’équateur soit entre Décembre et la fin du mois de mars, j’ai vu très peu de pluie. Les rivières étaient de 2 à 3 mètres en dessous du niveau normal pour cette époque de l’année. Pour profiter vraiment du voyage, il est recommandé de parler un peu de portugais et / ou espagnol.

Ce contenu a été publié dans Amérique du sud, Brésil, Contenu Général. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire